Quel est la meilleure machine à torréfier ?

La torréfaction est un art, et s’improviser torréfacteur n’est pas à la portée de tous : un tel appareil demande un investissement qui doit valoir la même passion que vous vouez au café.

Seulement, si vous en êtes encore au stade de faire cuire vos grains à la poêle en espérant obtenir un résultat satisfaisant, alors il est en effet peut-être temps de passer à la vitesse supérieure.

Évidemment, puisque nous aimons faire les choses bien (et parce que je n’ai pas un loyer à mettre dans mon torréfacteur), nous avons sélectionné les trois meilleures machines à torréfier. Vous voulez une bonne nouvelle ? Notre grand gagnant, le torréfacteur Vogvigo, figure parmi les prix les plus bas du marché !

Notre choix a été motivé par la polyvalence (et mon amour pour le popcorn) de la machine, mais ne le prenez pas pour acquis : nous avons deux autres modèles à vous présenter !

torrefier-son-cafe

Notre comparatif des meilleures machine à torréfier

Comment ça il y a un tambour dans un torréfacteur ? Attendez, pourquoi on parle de chambre ? Pour l’un possède une cuve et l’autre un cylindre ?
On sait que les termes sont un peu techniques, nous aussi on a grimacé en apprenant à nous en servir. C’est pourquoi on va analyser pour vous chaque produit !

Voici les offres du jour sélectionné pour vous à ne surtout pas rater

La machine de torréfaction Vogvigo : la plus polyvalente

Vogvigo Machine de Torréfaction de Grains de Café à la Maison de Torréfacteur de...
89 Commentaires
Vogvigo Machine de Torréfaction de Grains de Café à la Maison de Torréfacteur de...
  • Châssis anti-adhésif, Convient également pour broyer les épices etc
  • Température réglable: de 100 degrés C à 240 degrés C.
  • Thermostat de conception professionnelle automatique à temperature constant...
  • Couvercle transparent résistant à la chaleur faire voir le processus de...
  • 2 ans de garantie. Remboursement: remboursement de 100% si la qualité de...

Le modèle Vogvigo est un torréfacteur électrique qui, au contraire de ses homologues, utilise une cuve plutôt qu’un cylindre pour brasser le café. Construite sur un châssis anti-adhésif, sa composition alliée au tambour en acier inoxydable en font un appareil très résistant prévu pour tenir très longtemps.

Sa polyvalence lui vient de sa capacité à broyer des épices et à torréfier des graines, des céréales ou encore des fruits à coque. Il est par exemple possible de faire griller des cacahuètes, des graines de tournesol, des noisettes ou encore… du maïs pour obtenir du popcorn !

La Vogvigo est équipée d’une température réglable allant de 100°C à 240°C afin d’ajuster la cuisson au degré de torréfaction désiré. De plus, elle possède un thermostat automatique afin de conserver la même température tout le long de l’opération.

Dotée d’un couvercle transparent, celui-ci permet de garder un œil sur le processus de torréfaction et ainsi surveiller la coloration des grains de café ou des autres éléments mis dans la cuve. Il a par ailleurs été percé de quatre trous pour une évaporation naturelle.

On aime :

  • Sa polyvalence dans l’utilisation
  • Sa facilité de nettoyage
  • Son châssis anti-adhésif
  • Sa grande capacité
  • L’acier inoxydable du tambour
  • Le respect des standards FDA et LFGB

On aime moins :

  • Le bouton marche/arrêt en plastique qui supporte mal la chaleur

La machine de torréfacteur CONRAL : le meilleur rapport qualité/prix

Acier inoxydable Ménage Machine de torréfacteur de café avec thermomètre, petit rouleau à la...
1 Commentaires
Acier inoxydable Ménage Machine de torréfacteur de café avec thermomètre, petit rouleau à la...
  • ✔ Le tambour lourd en acier inoxydable comestible importé, forgé et poli,...
  • ✔ Installez deux composeurs bas asymétriques en acier inoxydable dans le...
  • ✔ Moteur d’entraînement sélectionné à faible décibel, vitesse de 25 à...
  • ✔ Il possède une fenêtre d’extraction par extraction qui permet...
  • ✔ Remarques: Ce café a besoin de sources de chaleur externes, telles que des...

Pour un prix équivalent à la Vogvigo, la machine à torréfier de la marque CONRAL se présente comme compacte et destinée aux débutants, si tant est qu’ils fournissent une source de chaleur.

En effet, il faut relier la machine à torréfier à une cuisinière à gaz ou électrique ou à une lampe à alcool pour fournir la chaleur nécessaire à la cuisson.

Cet appareil à torréfier a l’avantage de cuire uniformément les grains de café et d’être totalement silencieux. Une petite fenêtre est disponible pour suivre le cours de la cuisson.

Son tambour est également en acier inoxydable et demande une petite maîtrise pour l’installation. Ainsi, il vous faudra d’abord insérer et serrer le boulon de fixation à une extrémité du tambour afin d’installer celui-ci dans la chambre. Une fois dans l’axe, serrez l’écrou au niveau du support pour maintenir l’ensemble.

On aime :

  • L’emplacement pour insérer le thermomètre fourni
  • Son acier inoxydable
  • Son moteur silencieux
  • Sa simplicité

On aime moins :

  • Le fait de devoir la monter soi-même
  • La source de chaleur à fournir en plus

Le torréfacteur Genecafé CBR-101 : la qualité professionnelle

Torréfacteur GeneCafé CBR-101 rouge
3 Commentaires
Torréfacteur GeneCafé CBR-101 rouge
  • Gene Café CBR-101
  • Torréfacteur

Le torréfacteur GeneCafé CBR-101 est un véritable petit bijou qui permet une torréfaction impeccable et professionnelle, à condition d’avoir un rein à céder pour se l’offrir. Son prix est plusieurs fois supérieur à ses concurrents, mais d’après l’enthousiasme des torréfacteurs et des particuliers qui ont investi dedans, le jeu en vaut la chandelle – ou le café en tous cas.

D’origine coréenne, cette machine à torréfier est d’une qualité remarquable à tous points de vue : de ses matériaux aux finitions en passant par son utilisation. En effet, elle a pour particularité d’avoir une chambre cylindrique et amovible dont l’axe est en biais. En résulte une rotation oblique pour un meilleur brassage.

Étant donné que la torréfaction utilise la convection, le système de récupération des pellicules cellulosiques est particulièrement efficace.

Enfin, attendez de voir ses commandes intuitives et son affichage design, à l’image de la machine. On rêve de l’avoir, mais elle pourrait être réservée aux torréfacteurs ou à des amateurs exigeants qui rentabilisent largement son coût assez élevé.

On aime :

  • Ses matériaux d’excellente qualité
  • Son design ultra moderne
  • Sa facilité d’utilisation
  • Son entretien tout aussi simple
  • Le choix du niveau de torréfaction : clair, normal ou foncé
  • La rotation parfaite pour le café

On aime moins :

  • Son prix, justifié mais inaccessible au grand public

Comment torréfier son café comme un pro ?

Comment peut-on passer d’une machine efficace à une autre cinq fois plus chère ? Qu’est-ce qui différencie un torréfacteur d’un autre ? Et comment ils fonctionnent ? Tant de questions sans réponses… Laissez-nous vous guider.

machine-torrefier-cafe
Voici les différents stades de torréfaction

Qu’est-ce que le processus de torréfaction ?

La torréfaction est la procédure qui permet de cuire les grains de café afin de les rendre propres à la consommation et leur permettre de développer leur richesse aromatique.

La cuisson implique la réaction de Maillard, une réaction chimique qui permet dans ce cas de faire brunir les grains en les faisant gonfler.

Comment ça fonctionne ?

A l’origine, un grain de café est vert et ne possède ni goût ni odeur. Durs comme de la pierre, ils ne sont pas comestibles dans cet état : c’est pourquoi on les torréfie pour révéler leurs arômes. Il faut savoir que c’est plus de 700 composants et arômes qui se développent pendant ce processus ; c’est pourquoi la torréfaction est un art souvent réservé aux plus chevronnés.

Pourquoi acheter une machine de torréfaction ?

Le problème des torréfacteurs industriels est qu’ils emploient une cuisson très rapide avec des températures si élevées que le café ne peut pas développer ses arômes.

C’est pourquoi il peut être intéressant de torréfier soi-même son café lorsque l’on en apprécie son véritable goût. Cela permet de contrôler entièrement la saveur que vous souhaitez obtenir.

Les différents types d’appareils à torréfier

Outre les machine à torréfier industrielles, celles à destination des torréfacteurs ou des particuliers se présentent sous plusieurs formes.

Il y a, comme vous avez pu le voir avec la Vogvigo, des cuves de brassage qui permettent une bonne qualité à un prix réduit. Ou bien des appareils avec une broche pouvant aller de quelques grammes à plusieurs dizaines de kilos de grains de café à torréfier.

Comment choisir sa machine à torréfier ?

Si vous êtes amateur de bon café, cela va dépendre de votre consommation et du degré d’implication que vous êtes prêt à fournir.

Il n’est peut-être pas nécessaire de dépenser une somme importante dans du matériel professionnel pour apprécier votre café, à moins de vouer une véritable passion à ce domaine.

Dans ce dernier cas, un modèle comme le torréfacteur GeneCafé CBR-101 devrait au minimum correspondre à vos attentes. La différence de conception entre les deux extrêmes est justifiée par le prix, mais aussi votre savoir-faire.

Comment réussir sa torréfaction ?

La torréfaction est un art qui demande des années de pratique et des sens développés pour capter toute la richesse du café.

Ceci dans le but de maîtriser la parfaite torréfaction : celle qui repose sur la couleur, l’odeur, le son mais aussi l’expérience. Pour se lancer dedans, on vous donne quelques conseils de base.

Les différentes phases de torréfaction

Elles se caractérisent par un processus allant de la mise en route au degré de torréfaction à atteindre. Voici le développement simplifié :

  • Le séchage, pendant lequel l’humidité va s’évaporer du grain de café
  • La coloration, qui va changer le vert du grain en jaune et le faire gonfler pour qu’il se débarrasse de sa pellicule
  • Le brunissement, qui est caractéristique du grain qui s’ouvre et gonfle sous la pression, créant un crépitement indicateur du degré de cuisson
  • Le cours de la cuisson, où le grain prend sa couleur finale et où le torréfacteur va choisir quel équilibre il veut atteindre
  • La finale, moment délicat où le grain crépite pour la deuxième et dernière fois, et qui va déterminer à la seconde près si le café est réussi en fonction du moment où il est refroidi

Tous les degrés de torréfaction

  • Très claire, pour un café léger et fruité
  • Claire, pour un café équilibré, doux et floral
  • Medium, pour un café rond aux arômes développés et riches
  • Foncée, pour un café aux notes légèrement grillées et un peu amères
  • Très foncée, pour un café fort, au goût fumé et particulièrement amer

Comment entretenir une machine à torréfier ?

Évidemment, l’appareil à torréfier doit être nettoyé après chaque utilisation. Mais c’est surtout le pelliculier qui doit être impérativement vidé et lavé à chaque fois puisque la pellicule qui est séparée du grain pour être récupérée peut être facilement inflammable.

Il est dangereux de la laisser dans une machine permettant de telles températures.
Pour conserver votre machine le plus longtemps possible, prenez-en soin et respectez les doses de grains de café recommandées par le constructeur.

Quelle différence entre une machine à torréfier et un café moulu d’avance ?

C’est un peu comme si vous demandiez la différence entre un fastfood et un restaurant gastronomique : c’est incomparable. D’ailleurs, la saveur du véritable café surprend souvent les profanes puisque leur palais est habitué depuis toujours au goût du café industriel, brûlé et fade.

La torréfaction permet d’extraire le meilleur du café, de la même manière qu’un thé ne se contente pas de sachets. Ils ne dévoilent leur richesse qu’à ceux qui apprennent à les préparer. C’est pourquoi la torréfaction peut être si complexe !

Mais avec un peu d’entraînement, je vous promets que plus jamais vous n’achèterez une machine à dosettes ou à capsules !

Conclusion

N’est pas artisan torréfacteur qui veut, mais tout le monde peut se lancer à condition de choisir l’appareil à torréfier qui correspond réellement à ses besoins. Si nous avons sélectionné la Vogvigo comme étant la meilleure de ce comparatif, c’est parce qu’elle est très simple d’utilisation et d’entretien, en plus d’être robuste et accessible à toutes les bourses. Sa cuve permet de pouvoir torréfier toutes sortes d’ingrédients et de ne pas se limiter au café. Elle suffit cependant à obtenir un très bon rendu pour sa consommation personnelle, même s’il faudra investir davantage pour capter les centaines d’arômes possibles à la torréfaction.


Notre conseil : entraînez-vous déjà quelques années avec un modèle classique pour développer votre maîtrise et affiner vos sens. Une fois que vous aurez appris à déterminer les différents degrés de torréfaction et aiguisé votre instinct, vous pourrez passer sur une machine plus conséquente. !

Vous aimerez surement

    None Found