Le café americano : comment bien le préparer ?

americano

Êtes-vous Americano original ou plutôt Long black ? Un amateur de café américain comprendra que nous parlons d’un café expresso allongé d’eau chaude et non d’ethnie !

Un grand passionné de café saura lier ses différentes appellations à des événements historiques et à des lieux géographiques.

C’est que le café a traversé les siècles et les frontières sans tomber dans le sommeil ! Plusieurs méthodes de préparation ont été inventées.

Notre focus « Comment bien préparer un americano » survole légèrement son histoire, mais s’étalera plus sur la meilleure façon de faire un buono caffé americano.

Un peu d’histoire

Le café américano est né en Italie ! Rien d’étonnant alors à ce que le fameux expresso soit son composant essentiel.

L’apparition du premier américano (nous parlons toujours boisson !) n’est pas datée avec exactitude ; le récit le plus crédible la situe en pleine Seconde Guerre mondiale.

Il fallait réveiller les troupes et faire oublier l’odeur de la poudre par celle d’un bon café fraîchement moulu !

De l’espresso italiano au café americano ?

L’expresso local n’était pas du goût des soldats américains débarqués d’outre-Atlantique ; les boys le trouvaient amer !

Pour le rendre plus agréable “selon leur préférence gustative “, il a été allongé à de l’eau chaude.

Le coffee made in italy for americans est né, et il est devenu populaire, ainsi que son appellation : café americano.

Préparer un café américano : les ingrédients

americano-preparation

Que faut-il pour faire un café americano ? La réponse est très simple : un expresso et de l’eau. Toutefois, la simplicité des ingrédients de base du café américain est trompeuse.

En entrant dans les minuscules, mais non moins importants détails, nous découvrirons plusieurs variétés et appellations du café américano :

  • l’americano original : l’eau chaude est ajoutée à l’expresso. C’est la façon la plus répandue pour faire du café américain ;
  • le long black : l’expresso est versé sur l’eau chaude. Certains historiens du café attribuent cette méthode d’allonger l’expresso aux Australiens ;
  • l’américano glacé : l’eau utilisée pour préparer cette boisson est froide ;
  • l’americano lungo : l’extraction de l’espresso dure plus longtemps pour obtenir un café américain moins puissant ;
  • le double americano : l’expresso contient deux fois plus de caféine. L’amertume caractérisant les grains du café est relevée.
  • le Red Eye : l’americano est complété par un café noir afin de renforcer la dose de caféine.
  • l’americano à base d’un mélange Arabica/Robusta.

La richesse du lexique propre au café démontre qu’il s’agit d’une boisson exceptionnelle, distinguée des autres breuvages inventés par l’Homme.

Pour enrichir plus le mélange de base (expresso et eau), certains buveurs de café ajoutent d’autres ingrédients : sirops aromatisés, épices (ex, la cannelle), sucre, etc.

Faire un bon café américano : la recette

Commençons la recette idéale de l’americano par une lapalissade : pour préparer un excellent café américain, il faut un excellent café expresso italien ! Pour cela, pas de secret il vous faudra soit une machine à grain ou une machine expresso manuelle.

Poursuivons par une affirmation : il ne s’agit nullement de combiner l’eau et l’expresso, mais de les superposer ; le café obtenu est plus onctueux et crémeux.

Les fins connaisseurs de café parlent de procédé “pour-over”. Quant à nous, nous préférons parler de l’art italien de préparer le café.

Deux façons d’allonger l’espresso

Deux écoles existent pour superposer (et non mélanger) l’eau et l’expresso afin de réussir un café américano.

Certains inconditionnels de la fameuse boisson noire préparée à l’américaine préfèrent verser l’eau chaude sur l’expresso. Ils attribuent à cette recette la vertu de préserver mieux la crème et le corps du café.

Il importe de souligner que Starbucks procède ainsi pour préparer son américain.

D’autres buveurs invétérés du caffé Americano clament qu’il vaut mieux verser L’expresso sur l’eau pour obtenir un bon americano. Leurs arguments sont :

  • plus de crème ;
  • un espresso non brûlé par l’eau chaude.

Et vous, comment préparez-vous votre café américano ?

Nous n’allons défendre aucune façon de superposer les deux liquides, c’est une affaire de goût et d’habitude. Mais nous pouvons confirmer que votre américano sera excellent dans les deux cas si vous respectez règles d’art.

Quelle quantité idéale d’expresso et d’eau pour réussir un americano

americano-recette

Une à deux doses d’expresso pour un volume d’eau allant jusqu’à deux litres est la méthode classique de faire un caffé americano.

Toutefois, il ne s’agit nullement d’un dosage sacré ! Vous pouvez ajouter des doses d’expresso ou allonger plus votre boisson pour aboutir au café qui présente la saveur, l’amertume et la puissance qui vous conviennent.

Quelle température pour l’eau d’un café américain ?

Si la pureté de l’eau utilisée pour préparer un américano fait l’unanimité, sa température ne l’est pas tout à fait. Alors que des professionnels et consommateurs de café penchent pour une eau à 85 °C, d’autres conseillent de la bouillir à 93 °C.

Une eau qui provient directement de la machine à expresso est également recommandée par certains préparateurs de café américain.

Quel expresso pour la préparation de votre américano ?

Est-ce que vous vous rappelez notre lapalissade : point de good café americano sans un buono expresso italiano ?

Au lieu de nous étaler sur la meilleure façon de faire un Espresso, nous conseillons aux intéressés de visualiser cette excellente vidéo traitant les règles d’or pour préparer un bon expresso.

Elle est certes longue, mais également globale et présente une bonne valeur ajoutée informationnelle. Vous pouvez aussi enrichir votre culture café par la lecture de cet article qui répond à la question : comment réaliser un bon expresso ?

Quels grains de café pour réaliser un café americano ?

americano-graines

Terminons par une évidence : il n’existe pas de grains de café spécial americano ou spécial expresso, Que vous préfériez l’Arabica ou le Robusta, la différence se crée au niveau de la sélection des bons grains, du mélange, de la torréfaction et du tour de main !

Contrairement aux idées propagées par les films américains, on prend plaisir à déguster un authentique café américano.

La sélection du bon café moulu, le temps d’extraction adéquat pour préparer l’expresso, l’ajout de la bonne quantité d’eau chaude vous permettront de savourer un café américain aromatique.

Bonne dégustation !

Vous aimerez surement

    None Found